Prison

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 150 pages
Poids : 206 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-9577054-2-9
EAN : 9782957705429

Prison

de

chez Monts Métallifères

Paru le | Broché 150 pages

18.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

préface Hermann Hesse | traduit de l'allemand par Sacha Zilberfarb


Les libraires en parlent

Mélanie Cartier (ATOUT LIVRE)

 Nous sommes en Allemagne, au début du XXe siècle,  et il fait beau. Emmy, jeune allemande, chanteuse légère et insouciante, se retrouve jetée en prison ! Un peu abasourdie, elle pose son regard curieux et sensible sur tout ce qui l'entoure... Ses conditions de vie la font tourner de l’œil ; la voici enfermée dans la cellule des malades, avec des camarades hautes en couleur !

Un récit original et une dénonciation en creux de l'existence même du système carcéral, par une grande autrice allemande, qui fut avec son mari Hugo Ball aux tous débuts du mouvement Dada.

Quatrième de couverture

Prison

« S'il est interdit de monnayer des heures d'amour, il devrait être interdit d'acheter des heures d'amour. Mais l'expérience nous montre que l'être humain ne peut pas vivre sans heures d'amour. Il faudrait donc organiser l'amour autrement. "Amour organisé", c'est affreux à entendre. Et pourtant, on y revient toujours. Le tribunal est une affaire d'hommes et châtier le sexe faible exige moins d'efforts que demander des comptes à des hommes trop jaloux de tenir secrets leurs penchants les plus forts, je voudrais que les hommes abusés puissent voir le sourire de mépris qui se peint sur le visage de leurs séductrices quand, devisant tout bas dans les couloirs du pénitencier, elles éventent les secrets de leurs accusateurs. Dans la cour de la maison d'arrêt, j'ai vu le sourire souverain sur les visages des femmes et des filles qui font le trottoir ; filles victorieuses qui ont l'élégance de se déclarer vaincues. Cette courtoisie doit être bien dangereuse, pour qu'on les enferme entre des murs épais. »

Biographie

Emmy Hennings (1885-1948) était une artiste et écrivaine allemande. Jeune, elle se produit dans divers théâtres et cabarets d'Allemagne avant de s'installer à Munich, en 1911, où elle rencontre Hugo Ball. Elle mène alors une vie de bohème, avec ses côtés sombres : la drogue et la prostitution. Accusée de vol, elle passe plusieurs semaines en prison, expérience qui lui inspire le présent récit. À sa sortie, elle part avec Hugo Ball à Zurich, où ils fondent le Cabaret Voltaire, berceau du mouvement Dada.