Quand tu écouteras cette chanson

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 249 pages
Poids : 258 g
Dimensions : 13cm X 19cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-234-09247-1
EAN : 9782234092471

Quand tu écouteras cette chanson

de

chez Stock

Collection(s) : Ma nuit au musée

Paru le | Broché 249 pages

19.50 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier
Ce livre est également présenté dans notre sélection :
Ce livre est également présenté dans notre événement :

Les libraires en parlent

Marie Morel (LE COMPTOIR DES MOTS)

Lola Lafon passe une nuit dans l'ancien appartement caché d'Anne Frank et s'interroge sur ce qui l'attire là, quelle force intime fait écho à sa propre histoire... une autre vision de la mémoire. Je pensais tout savoir, j'avais tort et je me suis régalée !

Librairie Nordest (Nordest)

Il y a vraiment de bonnes surprises dans cette collection.

Cette fois c'est Lola Lafon qui a décidé de passer une nuit à la maison Anne Frank. Le prétexte pour avoir l'autorisation, c'est son travail sur les jeunes filles adolescentes mais ce n'est qu'un prétexte ...

Cette nuit elle va errer de salles en salles, même si une salle semble se refuser à elle, LA salle qui représente toute l'atrocité, toute l'histoire de cette adolescente comme les autres à une époque pas comme les autres : la chambre d'Anne Frank, la chambre d'une jeune fille qui collait des photos de ballets, d'actrices, de patineuses, de Pietà, la chambre d'une ado qui ne deviendra jamais adulte.
Mais cette nuit sera surtout l'occasion de parler de transmission. Celle de son histoire familiale, partiellement éludée, par sa famille, par elle aussi, et qui peut être réussira à ressortir après ce passage dans un des hauts lieux de la mémoire ...


Et bien sûr celle plus générale que représente Anne Frank, une mémoire qu'il ne faut pas oublier trop vite.


"Écrire est un geste d'espoir obstiné, la preuve d'une espérance insensée."

Azélie Carré (Le comptoir des lettres)

C'est au tour de Lola Lafon de passer une nuit dans le musée de son choix; ce sera le musée Anne Franck à Amsterdam.

"La bouteille à la mer qu'Anne Franck nous a lancée, nous l'avons reçue. Nous l'avons chéris, ébahis qu'elle nous soit parvenue. Elle nous est si précieuse que nous nous soucions moins du contenu de cette bouteille que de la bouteille elle-même." (p121)

Le temps d'une nuit, le lecteur dépoussière avec l'autrice ce que nous pensons savoir de l'adolescente et de l'écriture de son Journal.

A la fois documenté et personnel, un récit magistral !

Quatrième de couverture

Le 18 août 2021, j'ai passé la nuit au Musée Anne Frank, dans l'Annexe. Anne Frank, que tout le monde connaît tellement qu'il n'en sait pas grand-chose. Comment l'appeler, son célèbre journal, que tous les écoliers ont lu et dont aucun adulte ne se souvient vraiment. Est-ce un témoignage, un testament, une oeuvre ?

Celle d'une jeune fille, qui n'aura pour tout voyage qu'un escalier à monter et à descendre, moins d'une quarantaine de mètres carrés à arpenter, sept cent soixante jours durant. La nuit, je l'imaginais semblable à un recueillement, à un silence. J'imaginais la nuit propice à accueillir l'absence d'Anne Frank. Mais je me suis trompée. La nuit s'est habitée, éclairée de reflets ; au coeur de l'Annexe, une urgence se tenait tapie encore, à retrouver.

Biographie

Lola Lafon est l'autrice de six romans, tous traduits dans de nombreuses langues, dont La Petite Communiste qui ne souriait jamais (Actes Sud, 2014), récompensé par une dizaine de prix, et Chavirer (Actes Sud, 2020) qui a reçu le prix Landerneau, le prix France-Culture Télérama ainsi que le choix Goncourt de la Suisse.

Du même auteur : Lola Lafon