Sandinista ! : 12 décembre 1980, The Clash fait sa révolution

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 207 pages
Poids : 245 g
Dimensions : 13cm X 20cm
Date de parution :
ISBN : 979-10-278-0196-1
EAN : 9791027801961

Sandinista !

12 décembre 1980, The Clash fait sa révolution

de

chez Castor astral

Collection(s) : A day in the life

Paru le | Broché 207 pages

Tout public

15.90 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Les libraires en parlent

Romain Landès (LIBRAIRIE L'ATELIER)

 Sandinista de Vincent Brunner, collection A day in the life au Castor Astral, livre dans lequel on nous explique toute la création de ce triple album de The Clash, ou l’on apprend que ces vilains Punks avaient déjà digéré et retranscrit toutes leurs influences, rock, country, reggae, le dub, le hip-hop et le disco en le mixant savamment avec leur musique débridée, tout est bon dans ce disque et la fête commence avec l’excellent morceau « The magnificent seven » qui donne le ton !!

Toute la collection A day in the life peut se lire en musique et traite de courtes périodes dans la vie de groupes ou d’artistes de différentes époques et de tous horizons, avec une mention spéciale au Starman de Nicolas Finet !

pour accompagner la lecture, l'album complet en lien Youtube :


https://www.youtube.com/playlist?list=PLw8I74P--tlVmX53NXBA_YtzoovpSfdlU


Quatrième de couverture

En 1980, alors que son dernier disque, London Calling, est considéré comme l'équivalent du Blonde on Blonde de Dylan ou du White Album des Beatles, The Clash se lance dans le pari fou d'un triple album, intitulé Sandinista !

Sa conception ressemble à un roman. Les membres du groupe manquent de se faire rançonner en Jamaïque et s'approprient la pulsation du hip-hop new-yorkais. Ils croisent Diana Ross, le Dj jamaïcain Mikey Dread, le réalisateur Martin Scorsese ou Tymon Dogg, avec lequel Joe Strummer faisait la manche à Paris.

Ce livre retrace l'enregistrement de l'un des disques les plus controversés de l'histoire. Au moment de sa sortie, Sandinista ! déconcerte. Avec le temps, ses 144 minutes d'expérimentation, qui annoncent Massive Attack, Gorillaz ou l'electro, seront reconnues comme un sommet esthétique.

Biographie

Collaborateur des Inrockuptibles, de Libération ou de Topo, Vincent Brunner a publié Sex et Sex et RocketRoll, avec Luz, En quarantaine, avec Christophe Miossec ou encore Le rock est mort, avec Terreur Graphique. Il a dirigé les deux volumes de Rock Strips, une anthologie mise en image par des auteurs de bande dessinée. Auteur d'un roman jeunesse, Platine, il est le cocréateur de Tout est vrai (ou presque), programme court diffusé sur Arte.

Du même auteur : Vincent Brunner