Nos libraires Librest étant fermées il n'est plus possible de retirer vos commandes dans aucune d'entre elles.
Pour l'instant, vous pouvez commander vos livres sur notre site partenaire lalibrairie.com afin de recevoir vos achats à domicile via Colissimo.
Merci et bon courage à tous.

Un féminisme décolonial

de

chez la Fabrique

Paru le | Broché 142 pages

Public motivé

12.00 En stock - dans notre réseau
Ajouter au panier

Dans le débat public, être « décolonial » est une infamie. Dans les universités, dans les partis de gauche et d'extrême gauche, les syndicats, les associations féministes, partout on traque une « pensée décoloniale » infiltrée et funeste pour le vivre-ensemble. Dans ce livre, Françoise Vergés élucide l'objet du scandale. Le féminisme décolonial révèle les impensés de la bonne conscience blanche ; il se situe du point de vue des femmes racisées : celles qui, travailleuses domestiques, nettoient le monde ; il dénonce un capitalisme foncièrement racial et patriarcal.

Ces pages incisives proposent un autre récit du féminisme et posent les questions qui fâchent : quelles alliances avec les femmes blanches ? Quelle solidarité avec les hommes racisés ? Quelles sont les premières vies menacées par le capitalisme racial ? Pourquoi les néofascismes s'attaquent-ils aux femmes racisées ? Ce livre est une invitation à renouer avec la puissance utopique du féminisme, c'est-à-dire avec un imaginaire à même de porter une transformation radicale de la société.
Traquée par les féministes et la gauche, la pensée décoloniale est considérée comme funeste pour le vivre ensemble. L'auteure se situe ici du point de vue des femmes racisées, celles qui, travailleuses domestiques, nettoient le monde. Elle montre que le féminisme décolonial révèle les impensés de la bonne conscience blanche et dénonce un capitalisme à la fois racial et patriarcal. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 142 pages
Poids : 124 g
Dimensions : 11cm X 17cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-35872-174-5
EAN : 9782358721745