Vie de ma voisine

de

chez Grasset

Paru le | Broché 175 pages

14.50 Délai de livraison : en fonction des délais fournisseurs, perturbés en cette période
Ajouter au panier

Pascal Thuot (Millepages)

VIVEZ, ESPEREZ, LISEZ...

 

Evitant tout manichéisme et avec l'humilité que requiert la confrontation aux heures sombres de notre Histoire, Geneviève Brisac dresse le portrait d'une femme puissante : Jenny Plocki, militante et humaniste.

 

Récit intime d'une amitié entre deux femmes, déchirante incursion au cœur du drame de la déportation, portrait d'une génération d'intellectuels rescapée du désastre, « Vie de ma voisine » déploie avec force une belle et ô combien nécessaire dimension politique.

 

POUR NE JAMAIS OUBLIER !

Nathalène Goossens (Atout Livre)

"Elle a un petit rire dans la voix, Le rire de qui se méfie des lieux communs, des mots qui agissent comme des verrous qui se ferment. Ou comme des étiquettes. Les étiquettes sont une drôle de chose. Juifs, polonais, athées. À chaque syllabe, ici, le monde rétrécit et se fige. La violence et les malentendus grondent ".

 

Grâce à Geneviève Brisac, rencontrez sa voisine, Jenny Plocki, vous vous en souviendrez.
Vie de ma voisine

Ça commence comme une nouvelle d'Alice Munro : lors de son déménagement, une romancière est abordée par sa voisine qui l'a reconnue, et l'invite chez elle pour parler de Charlotte Delbo.

Ça continue comme un récit d'Isaac Babel. Car les parents de Jenny, la voisine née en 1925, étaient des Juifs polonais, immigrés en France un an avant sa naissance.

Mais c'est un livre de Geneviève Brisac, un « roman vrai » en forme de traversée du siècle : la vie à Paris dans les années 1930, la Révolution trahie à Moscou, l'Occupation - Jenny et son frère livrés à eux-mêmes après la rafle du Vel' d'Hiv, la déportation des parents, la peur, la faim, les humiliations, et une merveilleuse amitié. Le roman d'apprentissage d'une jeune institutrice douée d'une vitalité que ni les deuils ni les tragédies ne parviendront à affaiblir.

Ça se termine à Moscou en 1992, dans le tribunal où Staline fit condamner à mort les chefs de la révolution d'Octobre, par la rencontre entre des « zeks » rescapés du Goulag et des survivants des camps nazis.

À l'écoute de Jenny, Geneviève Brisac rend justice aux héros de notre temps, qui, dans l'ombre, ont su garder vivant le goût de la fraternité et de l'utopie.
Une romancière est abordée par Jenny, sa voisine, qui l'invite chez elle. Jenny est née en 1925 et ses parents, des Juifs polonais membres du Bund, ont immigré en France un an avant sa naissance. Une plongée dans le siècle avec la vie à Paris dans les années 1930, la révolution trahie à Moscou, l'Occupation et les rafles, jusqu'en 1992 et la rencontre entre rescapés des camps nazis et russes. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 175 pages
Poids : 168 g
Dimensions : 12cm X 19cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-246-85845-4
EAN : 9782246858454

Du même auteur : Geneviève Brisac