LIBREST

vous êtes déjà client, identifiez-vous



Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici

vous n'êtes pas encore client, inscrivez-vous


Consultez nos Conditions Générales de Ventes

  liste envies menu roll menu

Veuillez vous identifier pour consulter votre liste d'envies



Votre panier est vide


ombre gaucheombre droite

les lectures recommandées par nos librairies

1968 : de grands soirs en petits matins

coup de coeur

Auteur(s) : Ludivine Bantigny

Edition : Seuil

Date de parution : 04/01/2018

Nb de pages : 450

ISBN : 978-2-02-130157-1

En stockEn stock
dans notre réseau
25,00 €
envoyer pas emailEnvoyer par mail

coup de coeur Chronique rédigée par Jérémy (Atout Livre)

Mai 68 marquerait pour certains l'émergence de l'individualisme, du présentisme voire du néolibéralisme en France ! Que ne faut-il pas entendre ! Ludivine Bantigny entend justement tordre le cou à ces poncifs maintes fois entendus. « Mai 68, de grands soirs en petits matin » nous démontre que ces moments de joie et de liesse étaient ancrés dans divers collectifs, qui ont parfois agi de concert, mais qui ont surtout fait preuve de solidarité les uns envers les autres puisque tel était le mot d'ordre de cette époque. La volonté estudiantine de créer des ponts avec le monde ouvrier n'en est qu'une des émanation car il ne faut pas oublier les paysans solidaires qui fournissaient en vivres les usines. N'oublions pas non plus l'internationalisme actif qui a marqué cette époque et la génération qui a pris part aux événements. Être internationaliste alors n'était pas un mot vain, cela signifiait à la fois manifester contre les guerres impérialistes, mais aussi être prêt à traverser les frontières pour aider à la lutte et permettre la circulation des idées. Ces aspects sont traités avec rigueur et illustrés par une multitude d'exemples par Mme Bantigny.

Cependant, le grand intérêt de l'ouvrage réside en ce que l'autrice a utilisé des sources de première main non exploitées jusque-là et permettant de s'extirper du quartier latin et de la région parisienne pour décrire ce que furent les événements en province. Balayant la France d'est en ouest, du nord au sud, cette somme historique permet de comprendre ce que fut le mouvement dans son intégralité. Le tout est traité du point de vu de tous les protagonistes, que ce soit celui des contestataires ou des autorités.

En raison de toutes ces qualités et de ces novations, cette œuvre historique mérite de faire date !

À partir d'un travail dans les archives de toute la France, pour beaucoup inédites, Ludivine Bantigny restitue l'énergie des luttes, des débats, des émotions et des espoirs portés par les acteurs de 68 : toutes celles et tous ceux - ouvriers, étudiants, militants mais aussi danseurs, médecins, paysans, artisans, poètes d'un jour, et les femmes à parts égales avec les hommes - qui ont participé au mouvement. Elle s'intéresse aussi à « l'autre côté » : la police, le pouvoir et les oppositions à la contestation. Son livre s'attache au vif des événements, à la diversité de leurs protagonistes plus qu'aux seuls porte-parole désignés, à leurs pratiques plus qu'à la rhétorique dont on les a ensuite enveloppés, à la grève qui met le temps en suspens. « Les événements » : si la formule est restée vague faute de pouvoir à coup sûr qualifier ce qui s'était passé, du moins a-t-elle le mérite de revenir précisément aux faits, aux projets, à l'inventivité, à tout ce qui a été imaginé, de grand et de petit, pour réellement « changer la vie ».

Ludivine Bantigny est historienne, maîtresse de conférences à l'université de Rouen Normandie. Ses recherches portent sur les engagements politiques et la conscience historique au XXe siècle. Elle a notamment publié La France à l'heure du monde. De 1981 à nos jours (Seuil, 2013 ; « Points Histoire », 2018).

Présentation : Broché

Nb de pages : 450 pages

Poids : 573 g

Dimensions : 16 cm X 24 cm

Collection(s) : L'Univers historique

Editeur : Seuil

Date de parution : 04/01/2018

ISBN : 978-2-02-130157-1

EAN : 9782021301571

du même auteur