Nos libraires Librest étant fermées il n'est plus possible de retirer vos commandes dans aucune d'entre elles.
Pour l'instant, vous pouvez commander vos livres sur notre site partenaire lalibrairie.com afin de recevoir vos achats à domicile via Colissimo.
Merci et bon courage à tous.

Présentation : "Les Champs de la Shoah" de Marie Moutier-Bitan

jeudi
09
janvier
19h00

Rencontres et Débats

Lieu : 108 avenue Parmentier 75011 Paris

Jeudi 9 janvier, à 19 h, nous aurons le plaisir d'organiser la soirée de lancement du tout nouvel essai de l'historienne Marie-Moutier Bitan : "Les Champs de la Shoah" paru aux éditions Passés Composés.
L'occasion pour nos visiteurs d’assister à un débat entre l'essayiste et les libraires, de poser des questions sur ce sujet aussi sensible qu'important et de faire dédicacer leur ouvrage...
La soirée se conclura autour d'un buffet convivial.

Résumé :

À la veille de l'invasion allemande du 22 juin 1941, l'Union soviétique comptait environ 5 millions d'habitants juifs, dont plus de 2 millions furent victimes de la politique génocidaire nazie. La plupart d'entre eux furent fusillés au bord de fosses, tandis que d'autres périrent de la faim, du froid, du typhus ou asphyxiés dans des camions à gaz. Ce génocide sur les terres de l'Est se distingua par le fait que les bourreaux allèrent aux victimes, les principales unités responsables des massacres - Einsatzgruppen, bataillons de police, Waffen-SS, Wehrmacht - étant mobiles. Cette histoire s'ancre dans un territoire, un quotidien, une proximité. De la forêt de Ponary au ravin de Babi Yar, de la plage de Škede aux tranchées antichars de Moguilev, les campagnes soviétiques devinrent un vaste cimetière.
Ce livre est l'aboutissement de plus de dix années de recherche. La démarche choisie est celle d'une histoire à hauteur d'homme, dans la mesure où nombre d'individus furent impliqués de près ou de loin dans la machine génocidaire, du bourreau à la victime, en passant par les innombrables voisins, situés dans cette zone grise qu'il faut encore préciser tant les comportements furent complexes.
Marie Moutier-Bitan relate ainsi la fin d'un monde : au sortir de la guerre, des villages entiers ne comptèrent plus aucun Juif, les ronces engloutirent bientôt les pierres tombales, puis aucune trace tangible des anciens habitants ne subsista.

L'autrice :

Doctorante en histoire contemporaine, chercheuse au sein de l'association Yahad-in Unum depuis 2009, Marie Moutier a effectué 16 séjours de recherche en Allemagne et en Europe de l'Est, dont elle maîtrise les langues (Russie, Biélorussie, Ukraine, Pologne, Lituanie, Moldavie), ainsi qu'à l'United States Holocaust memorial Musuem. Elle est l'auteure de "Lettres de la Wehrmacht".