revue Sensibilités numéro 6 "les paradoxes de l'intime" avec le photographe Klavdij Sluban, l'anthropologue Chowra Makaremi, l'écrivain Jean-Christophe Bailly et Clémentine Vidal-Naquet, historienne et membre du comité de rédaction de la revue

vendredi
17
janvier
19h30
Cycle Au rythme des revues

Rencontres et Débats

Lieu : 2 Bis rue Jourdain 75020 Paris

dans ce sixième numéro de Sensibilités, vous pourrez suivre plusieurs interrogations :

"L'intime logerait-il quelque part en nous, à l'abri des rapports sociaux et des relations politiques qui organisent notre monde ? Caché, ou révélé par touches aux initiés, souvent pensé comme le dernier refuge de l'authenticité, serait-il cet espace propre à l'individualité pure, par nature inaccessible au dehors et, par-là, insaisissable pour les sciences sociales ?

Sensibilités tente ici de lever le voile sur l'intime, notion pétrie de fausses évidences et d'intrigants paradoxes, pour en explorer la dimension profondément historique et politique. Car l'intime en soi n'est rien : il se construit en relation. Avec lenteur. Expérience sociale et affective du lien, de ta familiarité, de la proximité ou de la distance, il est ce qui relie les êtres entre eux, mais aussi les individus aux choses, aux lieux, aux paysages. Fruit d'une volonté de dévoiler ou de retrancher, il relève d'un acte social. Or, dans ce que l'on croit devoir soustraire aux regards ou dans ce que l'on imagine être autorisé à livrer, c'est bien la société qui, là encore, se donne à voir.

Objet fragile, discret et mobile, l'intime finalement révèle toute l'épaisseur humaine, la riche complexité des liens tissés dans la durée."