Les Halles : espace public ou espace privé ?

mardi
19
février
20h00
Cycle Les causeries urbaines

Rencontres et Débats

Lieu : 60 rue de Belleville 75020 Paris

Rencontre - débat avec Françoise Fromonot pour son livre : La comédie des Halles. Intrigue et mise en scène (La Fabrique)


Présentation de l'éditeur :

L’inauguration en grande pompe de la « Canopée » des Halles, au printemps 2016, a marqué l’apogée médiatique de la rénovation du centre de Paris entamée quelque quinze ans plus tôt par Bertrand Delanoë. Sous ce grand toit jaune, aussi controversé pour ses partis pris architecturaux que pour son coût, se jouait l’acte capital d’un interminable vaudeville où le ridicule l’a souvent disputé au scandale. Ce livre dresse la chronique des polémiques et des déboires qui ont émaillé le réaménagement des Halles durant presque deux décennies : impéritie des décideurs, égarement des architectes, inflation des coûts et des délais… La Ville, commanditaire ambitieuse, a rapidement rencontré la résistance des associations de riverains, s’enfonçant dans une communication qui a parfois frisé la manipulation. Surtout, elle a cédé aux exigences d’un occupant des lieux autrement puissant : le gestionnaire immobilier Unibail – grand gagnant de l’affaire – qui deviendra, à l’issue d’un marché inavouable, propriétaire des espaces commerciaux du Forum. L'auteure enquête sur les causes de ces dérapages et nous en fait voir les conséquences : une gare souterraine transformée en vestibule de centre commercial, des équipements publics relégués aux étages d’un Forum qui n’a jamais porté si mal son nom, un jardin où l’on ne s’arrête plus, planté de caméras de surveillance, parsemé de grilles d’aération… Autant de stigmates d’une opération qui s’est soldée par la privatisation et la normalisation accrues de l’espace public au cœur de la capitale.

Françoise Fromonot est critique et professeur d’architecture, cofondatrice en 2008 de la revue Criticat. Son précédent ouvrage, La Campagne des Halles. Les nouveaux malheurs de Paris, est paru à La fabrique en 2005.