GIRLS power #21 Lâchez-nous l'utérus avec Fiona Schmidt !

mardi
21
janvier
20h00
Cycle Girls power

Rencontres et Débats

Lieu : 239 rue des Pyrénées 75020 Paris

Réservez votre place

GIRLS power revient en 2020 avec une invitée de qualité pour bien commencer l'année : Fiona Schmidt ! Avec son nouveau livre "Lâchez-nous l'utérus ! En finir avec la charge maternelle", on parlera de non-maternité, du plaisir de ne pas avoir d'enfant, des injonctions à en faire et ensuite à les éduquer comme-ci et surtout pas comme-ça...

"Au départ, il y avait cette question : pourquoi le fait que je ne veuille pas d’enfant pose-t-il un problème à tout le monde, sauf à moi ? J’ai trouvé la réponse : parce que je suis une femme en âge d’en avoir qui coche 100% des cases du bingo procréatif. Même 50 ans après la légalisation de la pilule et de l’avortement en France, être une femme, c’est être une mère : être nullipare, volontaire ou plus souvent, involontaire, c’est donc être reléguée en D2 de féminité. 
Pourtant il ne suffit pas d’être mère pour qu’on vous fiche une paix très relative - oh non… Encore faut-il être une «  bonne  » mère, selon des normes procréatives et éducatives de plus en plus nombreuses, rigides et contradictoires. Résultat : la plupart des mères, celles qu’on ne voit pas à la télé ni sur Instagram, sont de plus en plus épuisées tout en se sentant de moins en moins légitimes (capables?).
Tant que l’on considèrera que la maternité n’est pas une option mais une preuve de la féminité, tant que la parentalité restera d’abord une affaire de femmes, donc que c’est à elles de concilier leurs douze journées, les inégalités persisteront, non seulement entre les femmes et les hommes, mais aussi et avant tout entre les femmes. A nous de décider qu’elles ne sont pas une fatalité." écrit Fiona Schmidt.


Autour du rendez-vous

Lâchez-nous l'utérus ! : en finir avec la charge maternelle

Disponible
Ajouter à votre panier17.95