Histoire naturelle de l'urbanisation

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 124 pages
Poids : 110 g
Dimensions : 12cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-13-083561-5
EAN : 9782130835615

Histoire naturelle de l'urbanisation

de

chez PUF

Paru le | Broché 124 pages

Public motivé

9.00 En stock dans notre réseau
Ajouter au panier
Ce livre est également présenté dans notre sélection :

texte introductif et commenté par Thierry Paquot | et traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Martin Paquot


Les libraires en parlent

Xavier Capodano (Le Genre urbain)

« Plus l'urbanisation est totale, plus le dépassement des limites naturelles est définitif; plus une ville semble développée comme une identité indépendante, plus les conséquences seront fatales pour les territoires qu'elle domine. » Voilà une des nombreuses citations que l'on peut extraire de ce texte court et pourtant lumineux (1956) de Lewis Mumford. Car ce qui fait la force, j'oserai dire la puissance de cette histoire naturelle de l'urbanisation, c'est qu'elle couvre dans sa quasi totalité les enjeux, qui contrairement à ce que la doxa pérore à grands coups de communication pour ne rien faire, étaient déjà derrière et non devant nous. Que ce soient la croissance des villes, l'artificialisation, la déconnexion avec les territoires ruraux, la mobilité individuelle, etc, etc, rien ne va lui échapper et le constat est implacable. Mais ce sont également des propositions et des solutions, car Lewis Mumford nous montre que nous avons aussi des alternatives concrètes déjà existantes en Angleterre et en Allemagne à travers l'appui des travaux de Pierre Kropotkine ou d'Ebenezer Howard ainsi que toutes les bases de ce que nous appelleront plus tard, la "biorégion". J'ajouterai que les commentaires brillants (comme à son habitude d'ailleurs) de Thierry Paquot apporte d'une part une réelle pédagogie sur la vie et le travail de Lewis Mumford et d'autre part un regard sur l'urgence "d'écologiser" nos villes. Un livre tout simplement indispensable. PS : pour tous les enseignant.e.s qui "galèrent" pour faire lire leurs étudiant.e.s, voici un livre que fera sauter le verrou !

Quatrième de couverture

Histoire naturelle de l'urbanisation

Ce texte de Lewis Mumford de 1956, inédit en français, retrace l'histoire environnementale des villes et plus généralement de l'urbanisation, depuis leur apparition au Néolithique jusqu'aux mégalopoles du XXe siècle, en passant par les cités grecques, les villes médiévales et industrielles. Inspirée par George Perkins Marsh (auteur en 1864 de Man and Nature), cette analyse du fait urbain se veut écologique : en quoi l'urbanisation modifie-t-elle l'environnement, transforme-t-elle les paysages et reconfigure-t-elle les territoires ? Il y est ainsi question des relations villes/ campagnes et de la bonne taille des villes.

Biographie

Lewis Mumford (1895-1990) est un géohistorien des techniques (Technique et civilisation, 1934 ; Le Mythe de la machine, 1967), des villes (The Culture of Cities, 1938 ; La Cité à travers l'histoire, 1961) et de la culture américaine (Les Brown Décades, étude sur les arts aux États-Unis, 1965- 1995). Activiste, il milite contre la bombe atomique et la guerre, la bétonisation du monde et pour les cités-jardins.

Texte présenté et commenté par Thierry Paquot, philosophe, spécialiste des utopies, de l'urbanisation planétaire et de la géohistoire de la pensée écologique.

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Martin Paquot, architecte, rhapsode de la revue numérique Topophile, l'ami.e des lieux - la revue des espaces heureux.

Du même auteur : Lewis Mumford