Le rêveur méthodique

Francesco Zorzi, un franciscain kabbaliste à Venise

de

chez Gallimard

Collection(s) : Hors série connaissance

Paru le | Broché 136 pages

Public motivé

17.00 En stock - dans notre réseau
Ajouter au panier

traduit de l'allemand par Pierre Rush


Le rêveur méthodique

Francesco Zorzi, un franciscain kabbaliste à Venise

On pourrait se croire dans une pièce de Shakespeare, Le franciscain de Venise. À l'aurore de la Renaissance, on croise Henri VIII, le roi d'Angleterre qui sollicite le droit de divorcer d'avec sa première femme auprès du pape, dont les légats sont accompagnés d'un théologien de renom, philosophe de haut vol et kabbaliste par passion.

Petit à petit sort de l'ombre le personnage-titre, Francesco Zorzi (1466-1540) ou Francesco Giorgio Veneto. Parlant le latin, le grec et l'hébreu, familier des Saintes Écritures autant que des textes néoplatoniciens et pythagoriciens, ce moine se passionne pour les écrits rabbiniques au point de posséder l'une des plus impressionnantes bibliothèques hébraïques. Fasciné par l'architecture et la possibilité de concevoir un bâtiment à l'image du corps humain, il collabore avec l'architecte Jacopo Sansovino à la conception de l'église de San Francesco della Vigna.

À travers cette figure énigmatique, qui connaît à merveille l'oeuvre de Pic de la Mirandole, a lu Marsile Ficin et disputé les doctrines de Nicolas de Cues, c'est tout l'univers de l'humanisme renaissant que restitue Verena von der Heyden-Rynsch.
Une étude sur une figure énigmatique de l'humanisme renaissant en Italie, F. Zorzi (1466-1540), moine franciscain vénitien, théologien de renom, philosophe et kabbaliste, familier de la Bible autant que de la philosophie néoplatonicienne et pythagoricienne. L'auteure présente le contexte de son époque, son rôle dans la Grande affaire d'Henri VIII et analyse son oeuvre. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 136 pages
Poids : 186 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-07-274245-3
EAN : 9782072742453

Du même auteur : Verena von der Heyden-Rynsch