Pour en finir avec la nature morte

de

chez Gallimard

Collection(s) : Art et artistes

Paru le | Broché 367 pages

Public motivé

26.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Ce livre revisite de fond en comble le genre de la nature morte comme lieu idéal du dialogue entre le vivant et le non-vivant, entre nous et les choses, entre présent et passé. Il invite à repenser l'histoire et la géographie de la représentation des choses : il remonte à la Préhistoire et ouvre des frontières sur d'autres contrées que l'Europe et les États-Unis. Il établit des correspondances entre les arts contemporains et les arts anciens en montrant de quelle manière les choses représentées par les artistes sont un bon observatoire des sensibilités.

Cet essai est aussi une histoire de la tension entre l'abondance et son contraire, entre l'être et l'avoir depuis que l'on accumule des vivres, des outils, des armes, des proies, des vêtements, des parures, des choses désirables. Il est fondé sur l'observation des oeuvres d'art des peintres, sculpteurs, photographes et cinéastes (anonymes, Piraïkos, Mu Qi, Aertsen, Spoerri, Gupta, Tati, Tarkovski) et sur la pensée des savants (Philostrate, Marx, Weber, Sterling, Barthes, Latour, Appadurai), et est traversé par l'esprit des poètes et des écrivains (Montaigne, Deubel, Baudelaire, Hugo, Michaux, Ponge, Perec).
Cet essai revisite le genre de la nature morte comme lieu idéal du dialogue entre le vivant et le non-vivant. Il invite à repenser l'histoire et la géographie de la représentation des choses par les artistes, depuis la préhistoire jusqu'à l'art contemporain, montrant de quelle manière elle est un bon observatoire des sensibilités. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 367 pages
Poids : 688 g
Dimensions : 16cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-07-288609-6
EAN : 9782072886096

Du même auteur : Laurence Bertrand Dorléac