L'Institut de France et les cinq académies

un patrimoine exceptionnel, une gestion manquant de rigueur
rapport public thématique, avril 2015

de

chez La Documentation française

Collection(s) : Cour des comptes, rapport public thématique

Paru le | Broché 211 pages

15.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Les cinq académies (Académie française, Académie des sciences, Académie des beaux-arts, Académie des inscriptions et belles-lettres, Académie des sciences morales et politiques) et l'Institut de France qui les rassemble figurent parmi les institutions les plus anciennes et les plus prestigieuses de notre pays. Depuis la loi du 18 avril 2006, elles sont devenues des « personnes morales de droit public à statut particulier », placées sous la protection du Président de la République, et bénéficiant de l'autonomie financière sur le seul contrôle de la Cour des comptes.

Ces six institutions bénéficient de divers apports de l'État : subvention de fonctionnement destinée à couvrir le coût des missions de service public qu'elles assument, mise à disposition de personnels de l'État notamment.

Elles gèrent un patrimoine financier immobilier et culturel exceptionnel et assurent des missions de rayonnement culturel, artistique et scientifique.

La Cour appelle ces institutions à moderniser leur gouvernance, à professionnaliser leur gestion et à mettre en place de concert avec l'État les outils de contrôle interne et externe nécessaires à la qualité de leur gestion.
Un rapport consacré à l'Institut de France et aux cinq académies qui en dépendent. Ces six institutions ont le soutien financier de différents services de l'Etat afin de pouvoir mener à bien les différentes missions de service public qu'elles assument. La Cour des comptes dénonce cependant le manque de rigueur inhérent à ces institutions et appelle à moderniser leur gouvernance. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 211 pages
Poids : 352 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-11-009904-4
EAN : 9782110099044

Du même auteur : France. Cour des comptes